TVA : vers une nouvelle augmentation dès 2017 ?


Pour financer la baisse massive des charges sociales des entreprises, une proposition de faire augmenter la TVA est en vue d’ici l’année 2017.  Cette hausse de la TVA varie d’un pays à l’autre variant de 5 à 2 points favorisant quelques avantages pour l’Etat. En effet, la TVA représente la principale source des revenus des finances publiques en étant corrélative à l’activité économique du pays.

A quoi correspond la TVA et comment se calcule-t-elle ?

tva.jpg

La TVA ou Taxe sur valeur ajoutée est un impôt indirect  institué en France en 1954 qui s’applique aux diverses activités économiques exercées indépendamment et à la production de biens et services ayant un titre onéreux. C’est la recette du budget général de l’Etat avec un montant fixe, proportionnel au prix de vente hors taxe. Même si la TVA est une valeur fixe, elle est variable d’un pays à un autre car c’est l’Etat qui le fixe suivant des recommandations générales de l’Union Européenne.
Pour calculer la TVA, la personne qui est sujette à la TVA va faire une collecte majorée des prix hors taxes afin qu’elle puisse verser  à l’Etat la valeur ajoutée. Cette dernière est obtenue en faisant la différence entre le produit de vente ou de prestations de services  et le total de la TVA déductible sur les charges facturées. Ainsi, la charge impliquée par la TVA  ne touche pas directement la personne ou l’entreprise.

Une augmentation de la TVA pour compenser une baisse des charges sociales

une-augmentation-de-la-tva.jpg

Etant un impôt indirect  sur la consommation, une augmentation de la TVA est faite pour compenser les charges sociales. Mais comme le taux est le même pour tous, elle pèse plus sur les pauvres que sur les riches malgré ses avantages en termes d’équité et de simplicité.